XIIIe Maire du Vésinet


Max BOISVILLEMax BOISVILLE
1944 - 1945

Né le 18 août 1899 au Vésinet, il le premier enfant de la commune à en être le Maire.

Nommé maire par arrêté préfectoral le 1er octobre 1944, il resta en fonction jusqu'au 18 mai 1945.
Membre du Mouvement de Libération Nationale et du Comité de Libération du Vésinet, il aura la tâche délicate d'administrer la Commune à une époque où la vie de notre pays était complètement désorganisée, après le débarquement des Alliés et le reflux des envahisseurs.
Alors que la guerre n'est pas encore officiellement terminée (la capitulation allemande du 8 mai 1945 sera signée entre les deux tours), les élections municipales se déroulent dans une situation politico-sociale difficile, la situation économique reste très précaire, les prisonniers de guerre ne sont pas tous revenus et de nombreux règlements de compte émaillent la vie politique locale.
Ces élections constituaient le premier test pour la validité des institutions provisoires issues de la Résistance.

Après la prise de fonction du nouveau maire élu, Max Boisville reprit son activité d'électricien qu'il exercera, 123 boulevard Carnot, au Vésinet jusqu'à la fin des années soixante.

Décédé le 18 février 1980, il fut inhumé au cimetière du Vésinet.


© Société d'Histoire du Vésinet - http://www.histoire-vesinet.org