XXe Maire du Vésinet


Didier JONEMANN
2013 - 2014

Entré au Conseil municipal en 2001 comme chef de file d'une liste "Le Vésinet Exception", il s'oppose, entre autres, aux projets d'urbanisme d'Alain-Marie Foy. Réélu en 2008, sur une liste "Union pour l'Avenir", il poursuit son rôle d'opposant face à Robert Varèse, puis après la démission de ce dernier en 2011, face à son successeur, Philippe Bastard de Crisnay, en particulier sur l'élaboration du nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU).
En février 2013, sa démission avec 10 autres conseillers municipaux de toutes tendances entraine une nouvelle élection municipale, les 14 et 21 avril 2013. Sa liste "Unis pour le Devenir du Vésinet" arrive en tête au second tour de scutin avec 42,2 %, devançant la liste du maire sortant (36,3 %).

Didier Jonemann est élu maire par le Conseil municipal du 26 avril 2013.
Son mandat est marqué par l'approbation du Plan Local d'Urbanisme et du traité de concession et d'aménagement (TCA) de l'éco-quartier Parc Princesse.
Le 17 décembre 2013, une décision du Tribunal administratif de Versailles, prononçe son inéligibilité pour une durée d'un an à la suite du rejet de son compte de campagne sur la base d’une erreur de procédure administrative. Faisant appel, il peut achever son mandat mais doit laisser son Premier adjoint, Bernard Grouchko, conduire la liste Unis pour le Devenir du Vésinet aux élections municipales de mars 2014. Le 4 avril, Didier Jonemann devient à son tour le Premier adjoint de M. Grouchko, fonction à laquelle il doit renoncer après que le Conseil d'Etat ait confirmé l'inéligibilité en mai 2014.

Médecin généraliste, Didier Jonemann est le fils d'Alain Jonemann, maire du Vésinet de 1965 à 1995, et le petit fils de Gaston Jonemann conseiller municipal avant et après la Seconde Guerre Mondiale, président du Syndicat d'Initiative, qui joua un rôle déterminant dans le classement du Site en 1934 et l'élaboration du Plan d'aménagement, d'embellissement et d'extension de 1937 qui a fixé les grandes règles d'Urbanisme du Vésinet, toujours en vigueur.
En 1993, Didier Jonemann avait été suppléant de Laurent Wetzel, candidat à l'élection législative (centriste).

En savoir plus : Lettre du Maire aux Vésigondins


Société d'Histoire du Vésinet - http://www.histoire-vesinet.org